Aller à la recherche

Mot-clé - Rachid Taha

Fil des billets Fil des commentaires

mercredi 31 octobre 2007 00:02

Rachid Taha - Theo Argence (Saint-Priest), le 26 octobre 2007

La bUze est en déplacement ce soir : virée lointaine au moins jusqu'à Saint-Priest pour découvrir le théatre du centre Théo Argence, plutôt bien aménagé et l'organisation sympathique des lieux (pizzas et gateaux maison). Ceci pour voir en vrai le grand Rachid Taha qui joue un peu à domicile (il a vécu quelques années à Lyon) à l'occasion de la tournée 'Diwan 2'.

Pas de première partie ; les musiciens arrivent un par un (derbouka, luth, batteur, bassiste, guitariste & claviers) pour construire un premier morceau qui mets tout de suite dans le bain. Rachid les rejoint, costume rouge qui pête et chapeau noir vissé sur la tête.

rachidTaha.jpg Dès le deuxième titre, un tiers de la salle se lève et ce sera définitif ! Il faut dire que le chanteur provoque gentiment le public. Il sait aussi être plus incisif, rappelant la réappropriation sarkozienne de Guy Môcquet qui remplace le 'camarade' original par un 'compagnon' moins coconnoté.

Pour la musique, c'est un subtil mélange entre rock, punk et musique arabe, influences parfaitement assimilées par le chef.

Comme il avait su le faire avec 'Douce France', l'ex Carte de Séjour s'approprie trop bien le 'Rock El Casbah' du Clash pour une reprise monumentale. La bUze reconnait aussi des titres du premier 'Diwan' : 'Ach Adami' joué rarement sur scène et bien sûr 'Ya Raya' qui mets littéralement le feu au théatre, les youyous fusent à en perdre quelques oreilles !

Une petite accalmie permettra à Hakim Hamadouche de montrer ce qu'il sait faire au luth et au chant (++) pour deux très beaux titres.

Le concert touche à sa fin, un trop court rappel et les salutations d'usage? Plutôt ému, Mr Taha s'en va... Beau moment !

↑ GO ↑