Aller à la recherche

Mot-clé - Mohsen Namjoo

Fil des billets Fil des commentaires

mercredi 17 mai 2017 12:27

souvenirs d'Iran: Mohsen Namjoo !

De retour de 3 semaines en Iran, de quoi emmagasiner quelques très beaux souvenirs: les lieux, certes, entre culture et montagne mais surtout les gens, d'une extrême gentillesse.

Et puis la musique aussi, avec un vrai coup de coeur pour Mohsen Namjoo, découvert à la faveur d'un plan couchsurfing bien fumeux du côté du Damavand.

namjoo.jpg
Namjoo est d'abord passé par les écoles officielles de la musique traditionnelle (du côté de Mashhad, la ville la plus religieuse du pays), développant une technique vocale impressionnante et puis s'en est affranchi, creusant son propre sillon en y mêlant des influences jazz, rock ou blues.

Interdit de concert et plutôt critiqué pour avoir mis en musique quelques versets du Coran, il quittera le pays en 2008, un an après la sortie de son premier album 'officiel' Toranj.

Le titre d'ouverture du même nom est juste bluffant ! Une sorte d'ovni sonore comme on kiffe d'en découvrir plus souvent !

Et le reste du disque vaut largement le détour tout comme son successeur, Jabr-e Joghrafiyaei, peut-être même plus recommandable, moderne avec cette dose d'inconnu qui fait tout le sel de la découverte.

On va donc épuiser ces 2 galettes avant d'enchainer sur la suite discographique et sûrement... de retourner faire un tour du coté des farsis !

↑ GO ↑