On me faisait remarquer que le précédent épisode ne contenait pas vraiment de nouveautés... Voici de quoi rattraper le retard, avec des galettes sorties exclusivement... l'année dernière :

:bz45) Piers Faccini - Two Grains of Sand - 2009
Que faire sinon le même topo que pour le premier album ? Les voix sont superbes, les mélodies itou et les arrangements pareils, ... pour des ambiances encore plus variées (l'africanisant 'Your name no more'). Bref, Faccini poursuit son bel ouvrage !

:bz4) Centenaire - "2"(The Enemy) - 2009
7 titres, pas 30 minutes mais çà suffit à Centenaire pour coucher une forte personnalité et des compositions un brin déroutantes mais captivantes. Rock donc, mais à fort accents pop : on pense aux Motorpsycho en sortie de garage, à Rien également (mais moins post-rock)... Enfin peu de références vraiment établies en fait, juste un son et une identité propres, et çà fait bien plaisir !

:bz4) Elvis Perkins - In Dearland - 2009
2ème album de Perkins, en bonne position des classements de la blogosphère de l'an dernier... Folk (encore) mais pas que et puis çà part vraiment bien avec un Shampoo imparable et un peu foutraque. Du piano, et beaucoup de monde derrière ces chansons vraiment bien écrites, un coté fanfare parfois un peu lourd et un enregistrement qui sonne sur le vif, presque live. Bonne surprise, donc !

episode14.jpg

:bz35) Soulsavers - Broken - 2009
Retour des Soulsavers avec encore, Mark Lanegan en invité de choix. Un instru paisible et inquiet en amuse-gueule avant que Death Bells et son hénaurme basse donne la première calotte. Il faudra un petit temps d'apprivoisement pour gouter pleinement le reste du disque mais quand on y est, c'est parfait : y compris les 8 minutes de Some Misunderstanding, frôlant la grandiloquence avec solo de guitare et tout et tout. J'ai écrit pleinement mais c'est pas tout à fait vrai : la seconde moitié du disque retombe comme un soufflé, en particulier les titres chantés par Rosa Agostino bien fades. On sauvera quand même un dernier instrumental somptueux: Wise Blood, tout en cordes, qui eut été un parfait non-happy-end.

:bz35) Mulatu Astatke & The Heliocentrics – 2009
Métissage très plaisant avec des ambiances généralement calmes, pas mal de cuivres, des flûtes aussi et des machines derrières qui servent ces instrumentaux de bien belle façon. Le groove est là, on part avec...

:bz25) PJ Harvey & John Parish - A Woman a Man Walked By - 2009
Seconde collaboration avec Parish et nouvelle déception... Après un White Chalk qui m'avait laissé sur le bord (cette voix trop haut perchée), cet opus fait une sorte de synthèse de l'oeuvre de la demoiselle. On retrouve donc les pistes explorées dans l'album précédent, mais également les énervements plus rugueux et anciens (titre eponyme ou Pig Will Not) . Il manque juste des compos suffisamment accrocheuses pour avoir envie d'y retourner. Dommage, le titre d'ouverture était prometteur !