Aller à la recherche

Mot-clé - Crowsdell

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 2 août 2016 22:27

Episode 27: ces disques qui n'auraient jamais dû sortir

Jamais dû sortir dans un sens ou dans l'autre ;)

:bz4) Screaming Trees - Last Words: The Final Recordings - 2011
Petite madeleine que cette galette des Trees jamais publiée jusqu’à maintenant. Dans la poursuite de Dust, album indépassable, Last words reste une bien belle carte postale qui aura mis du temps à venir !
Ash grey sunday et son très bon gimick de guitare est judicieusement choisi pour l'ouverture, léger et frais, même 10 ans après. Plus loin, Door into summer évoque les Trees première époque (SST), Revelator faisant penser à Dollar Bill.
Le tout n'a pas la cohésion d'un album certes et la seconde face est décevante (Anita Grey surtout avec sa batterie casse-c@#%&) mais bon, on est presque fan donc pas vraiment objectif !

:bz35) Crowsdell - Within the Curve of an Arm - 1995
Dernier projet de Shannon Wright avant qu'elle ne parte en solo. C'est moins lourd et torturé que ce qui suivra (avec une presque ballade: Floridian lamb), moins douloureux (quoique Patches ne respire pas la joie de vivre) aussi mais pas pop non plus... Forcément moins personnel (et donc moins prenant), guère aidé par un orgue très présent et une prod qui gomme toute vélléité offensive (Five Stars, W.C. Haley). Restent quelques belles mélodies, comme toujours, et You want me dead

:bz35) Jimi Hendrix - Valleys Of Neptune - 2010
Rien de bien neuf à priori pour les spécialistes du bonhomme. Je n'en suis pas là et c'est donc un bon panard que d'entendre à nouveau le Jimi. Un son qui pète, des petites bombes (Bleeding Heart), des reprises déjà connues (Fire), du blues aussi (Lover Man bien enflammé ou Red House). Le disque permet aussi de mesurer à quel point le gars savait chanter ! D'autres sorties du même genre sont annoncées, pas de quoi bouder son plaisir donc...

volatilMem27.jpg

:bz3) Betty Davis - Is It Love or Desire - 1976
Album passé à la trappe, il gardait pourtant la formule funk très hot aux paroles très crues des précédents mais il y manque un truc: la flamme sent l'allumage automatique et l'attrait de Betty s'est refroidit, les sonorités disco font aussi leur apparition, ce qui n'arrange pas le tout. Elle en fait même un peu trop sur Bar Hoppin' mais Stars Starve, You Know déchire tout (I've danced before ou Crashin' from passion aussi)

:bz25) Laetitia Sheriff - acoustic & solo - 2010
Un projet passé inaperçu, un disque même pas sorti d'ailleurs... On y retrouve Sheriff à gratter son répertoire jusqu'à l'os. Cette relecture dépouillée fonctionne sur quelques titres (Black dog ou Memento) mais le parti pris est un peu trop minimaliste sur beaucoup d'autres et le travail de Melano sur les 2 précédents albums de la lillo-rennaise nous manque.

:bz05) Kurt Cobain - Montage of Heck The Home Recordings - 2015
Truc vraiment infâme... 31 pistes de bruits, cris, bidouillages... Une reprise des Beatles à la rigueur, sinon, du rien inutile et affligeant... Beurk !

Playlist:
- Screaming Trees: Ash grey sunday
- Crowsdell: You want me dead
- Jimi: Bleeding Heart
- Laetitia: Black dog
- Betty: Stars Starve, You Know
- Kurt: And I love her

↑ GO ↑