Aller à la recherche

Mot-clé - Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 16 novembre 2013 15:46

Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp - 49

otpmd.jpg

Et un petit titre de l'OTPMD qui était de passage au Périscope ce 8 Novembre:


On les avait déjà vu il y a quelques temps en première partie de The Ex mais cette deuxième fois était encore meilleure. Il faut dire que la setlist, allant crescendo vers des titres de plus en plus hypnotiques, était bien savamment dosée.

Compos d'enfer donc, avec ruptures bien senties, de l'humour, une xylophoniste survoltée & une bonne humeur partagée, manquait peut-être un poil de folie supplémentaire mais c'est pour faire le difficile.

jeudi 8 septembre 2011 22:36

The Ex & Brass Unbound + Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp - le Clacson (Oullins), le 1 Septembre 2011

On avait fini la saison à Oullins, on fait sa pré-rentrée au même endroit avec une nouvelle soirée Grrrnd Zero, une fois de plus menacés d'expulsion par le grand méchant Lyon (à soutenir donc !). C'est complet mais, coup de pot, on choppe une des dernières places disponibles au guichet - ouf !

D'abord Seb Radix, homme orchestre (guitare, voix, et aux pieds : clavier et tambourin (!)) dont on ne verra pas grand chose, on est plus là (et à l'heure) pour l'Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp (quel nom) et sa musique bien dans le ton de la tête d'affiche[1].

Une formation originale : violon, trombone, xylo, contrebasse, guitare & batterie pour des pièces assez longues, efficaces en live. Pas de gros groove tout le temps, plutôt des ambiances variées et vraiment plaisantes.

Certes, quand ils veulent hausser le ton, ils haussent le ton et le public en redemande... Le Clacson est alors à température pour accueillir The Ex, bientôt résident dans le coin (ou, plus probable, encore et toujours sur les routes).

Après Mekuria il y a 3 mois, place à une collaboration avec 4 cuivres pour pulser un peu leur ethno-punk remuant.

The_Ex_Brass_Unbound_live_lyon.jpg
Je vais pas en dire grand chose (déjà fait moult fois) sinon que la setlist est remaniée, que la section cuivres est presque discrète et qu'on trouve le début de concert un poil mou. Mais la suite sera comme d'hab : épatante, notamment un State of shock d'anthologie (initialement joué avec Tom Cora), acmé de ce concert tropical.

Et donc, toujours pas de déception avec nos hollandais préférés... diantre !


ps: ICI un report de la même tournée avec, entre autres, un vidéo du-dit State of shock et un petit laïus de sieur Albini qu'on ne peut démentir 12 ans plus tard.

Notes

[1] On apprendra par la suite que la batteur d'OTPMD officiait avec Andy Moor au sein de The Dog Faced Hermans.

↑ GO ↑