Aller à la recherche

dimanche 2 juillet 2017 21:46

Episode 29: ces groupes qu'on préfère live !

:bz4) Sharon Jones & The Dap-Kings - Give the People What They Want - 2014
Un album court mais bon pour Sharon Jones, qu'on pensait alors réchappée des pinces du crabe (hélàs, la rémission aura été de courte durée). Les 10 titres présentés ici sont d'une belle fraicheur (Now I see), d'autant que le décevant I learned the hard way nous restait un peu en travers.
C'est même lorsque qu'elle s'éloigne (un peu) du classicisme funk soul habituel qu'on la préfère ici, comme ce sautillant Stranger to My Happiness, ou encore Get up and Get Out.

:bz4) Rien - 3 ep - 2010
Un EP de Rien, c'est déjà beaucoup : 2 titres centraux très enthousiasmants et un retour au calme avant un V final plutôt bien amené. Du coup, le titre introductif parait un poil trop cheap pour le reste mais constituera une rampe de lancement idéale en live ou le groupe excellait (cf ). Reste plus que çà pour profiter, le groupe a respecté sa date de disparition annoncée : 2014 (soit 2 ans après la fin supposée du monde, ce qui n'était pas très malin).

volatilMem29.jpg

:bz4) Shellac - Dude Incredible - 2014
Ah, Shellac... Autant leurs passage à Feyzin ou Nîmes étaient juste jouissifs, autant sur disque, on est souvent resté à côté. Ce ne sera pas le cas pour ce Dude Incredible, la faute déjà à un Riding bikes monstrueux et puis quelques autres titres presqu'aussi entêtants. Quant au son, c'est du pur Albini, ce qui n'est pas pour déplaire ici !

:bz35) Nomeansno - Why Do They Call Me Mr. Happy? - 1993
Un cru plutôt pas mal des canadiens, bien soutenu par l'excellentissime Cats Sex & Nazis, un de leur morceaux phares sur scène. Le reste est forcément moins addictif mais plus audible que tout ce qu'on a bien pu écouter jusqu'ici.

:bz35) Dirty Three - Ocean Songs - 1998
10 instrumentaux, beaucoup plus calmes que les prestations live du trio, les australiens nous embarquent souvent. Entre douceur, torpeur et mélancolie, le groupe sait prendre son temps (10 minutes de virée sur Authentic Celestial Music). On décrochera néanmoins d'ennui en fin de parcours.

:bz25) The Ex - Enormous Door - 2013
Disque vraiment décevant: des cuivres certes mais leur utilisation ne confère pas vraiment d'explosivité aux 9 (& longs) titres des hollandais. On retrouve quelques bonnes choses (Every sixth is cracked par exemple) mais le tout fait bien redite...

Playlist:
- Sharon Jones & The Dap-Kings: Stranger to My Happiness
- Rien: V
- Shellac: Riding bikes
- Nomeansno: Cats Sex & Nazis
- Dirty Three: Sea above sky below
- The Ex: Every sixth is cracked

vendredi 10 juillet 2015 17:57

The Ex + Fendika - Epicerie Moderne, le 08 Juillet 2015

Bon... on a remis çà... The Ex again, avec Fendika mais pour une création commune !

Cà commence pourtant comme un concert des hollandais, avec ces nouveaux titres auxquels on accroche un peu moins... Mais le combo est vite rejoint par un joueur de masenqo histoire de rendre encore plus roboratif l'ethno-punk du programme. Le dernier titre de ce premier tableau est juste excellent et augure du meilleur pour la suite !

Petite entracte et nous voilà plongé dans un club d'Addis Abeba pour du pur traditionnel éthiopien avec masenqo donc mais aussi batterie locale, chant, costumes et danse. C'est festif et toute la fosse de Feyzin se trémousse le sourire aux lèvres !

Le dernier acte sera l'occasion de réunir les 2 groupes pour un final ébouriffant et jubilatoire, le genre de truc à faire prescrire par la sécurité sociale !

The Ex, 36 ans au compteur, n'en a toujours pas fini de tenter de nouvelles pistes...

samedi 14 décembre 2013 00:01

The Ex, Transclub (Villeurbanne), le 11 Décembre 2013

the_ex_live_lyon_transbo.jpg

The Ex cru 2013, c'est (presque) que des nouveaux titres (tirés d'un nouvel album pas écouté), des morceaux toujours plus tribaux et hypnotiques et une flamme toujours ardente.

Inarrêtables, ces hollandais !

jeudi 15 novembre 2012 20:05

The Ex & Ukandanz - l'Epicerie Moderne (Feyzin), le 08 Novembre 2012

...poursuite... avec une petite chro-carte-postale pour donner quelques nouvelles des hollandais qu'on n'avait point vu cette année, çà manquait presque ;) !

Avant de fêter leur tiers de siècle (aïe) en décembre et après la sortie d'une seconde collaboration avec le saxophoniste éthiopien Getatchew Mekuria, ils sont donc en mini-tournée pour rôder à la scène des compos (certaines déjà bien prometteuses, d'autres qui manquent encore d'ampleur live) à paraitre sur un prochain album.

theEx_live_lyon.jpg
Le groupe creuse toujours son propre sillon ethno-punk: gimmick répétitif joué par Arnold de Boer posé sur les rythmiques des 2 vétérans Andy Moor & Terrie Hessels. Le jeu de ce dernier étant de moins en moins conventionnel (et en plus, çà l'amuse toujours autant).

Le set ira crescendo, presque court mais avec un final en forme de best-of et 2 rappels bien jouissifs. On a (encore) aimé !

- page 1 de 4

↑ GO ↑